l'agenda 21 : une volonté de s'inscrire dans notre temps

Axes d'engagement définis pour la démarche Agenda 21

de la Ligue de l'Enseignement Lozère.

 

 

Les axes d'engagement ont été réfléchis au démarrage de la démarche Agenda 21, en effet, déjà l'idée était de se dire « sur quels comportements, quels fonctionnements peut-on progresser ? ».

 

La thématique des transports et celle du bien-être au travail avaient été évoquées. On les retrouvera bien dans les axes d'engagement définis lors de la réunion du comité de pilotage du 20/12/2012 et le travail de diagnostic a permis l'émergence de nouvelles pistes.


 Eduquer au développement durable

- En interne : formation et information

- En externe : outils de communication à destination des publics, partenaires, adhérents

Améliorer les conditions de travail

- Changement de locaux à venir

- Améliorer la communication (interne/externe)

Consommer autrement et mieux gérer ses déchets

- Acheter « mieux »

- Préserver des ressources naturelles

Se déplacer autrement : les transports

 

 

Eduquer au développement durable

 

 

Comme nous l'avons constaté dans la phase diagnostic, l'éducation au développement durable fait partie des fondements éducatifs à la Ligue de l'Enseignement Lozère, notamment à Bec de Jeu, mais on en parle peu, ce n'est pas mis en avant et finalement certain fonctionnements peuvent parfois être mal interprétés par le public et on risque de voir cette sensibilité atténuée chez les pêrmanents et bénévoles au fil du temps.

 

Du fait, deux orientations ont été décidées pour cet axe : interne et externe.

 

Interne – Formation des personnels au développement durable

 

Il s'agit d'intégrer au plan de formation la thématique du développement durable. Le but est de former un salarié de la Ligue par an qui pourrait ensuite redispenser ces enseignements en interne (autres salariés) et en externe (lors des formations au BAFA notamment).

 

Objectif : 1 personne formée par an sur 3 ans au moins dès 2013.

 

Externe – Conception d'outils de communication et d'information

 

L'idée est de concevoir des panneaux d'information sur les impacts de nos comportements quotidiens sur l'environnement, très concrètement. Ces panneaux, faciles à transporter,pourront tout autant se déplacer dans les associations adhérentes que servir de support au centre de Bec de Jeu, ou à Maxi'Mômes...etc.

 

Moyens : cette mission pourrait être confiée à une personne en service civique ou un stagiaire « longue durée » pendant l'année scolaire 2013/2014.

 

 

 

Améliorer les conditions de travail

 

 

Avec le changement de locaux à venir...

 

Nous avons vu dans la phase de diagnostic que le principal problème en terme de conditions de travail est la vétusté des locaux de la Ligue de l'Enseignement à Mende. En effet, sans grands travaux, les locaux actuels ne permettent pas de travailler dans de bonnes conditions (locaux vieillissants, promiscuité, mauvaise isolation...).

 

La Ligue n'étant pas propriétaire et les locaux ayant été vendus récemment, un déménagement est inévitable. Les dirigeant ont mis une option sur les anciens locaux de France Télécom en vente actuellement et ont imaginé ce qui pourrait se faire là-bas pour investir les lieux dans les meilleures conditions possibles. S'en suivent les point suivants sur lesquels une attention particulière pourrait être portée.

 

 

 

Aménagement et équipement des nouveaux locaux

 

Les aménagements et équipements des nouveaux locaux seront définis en concertation avec l'équipe. Ils se feront aussi en fonction des contraintes (location d'une partie des locaux à d'autres associations, plan de financement et d'investissement).

 

L'idée est de travailler au maximum sur l'ergonomie des lieux en privilégiant les espaces de rangement et de tri (afin de faciliter et de motiver le tri sélectif).

 

Il sera aussi question de créer des conditions de restauration pratiques et confortables pour les salariés de la Ligue qui souhaitent prendre leur repas sur place.

 

L'objectif est la satisfaction des usagers, elle sera mesurée par une enquête après 1 an de fonctionnement.

 

 

 

Revisiter le règlement intérieur de la Ligue de l'Enseignement Lozère

 

Cette étape sera cruciale pour l'emménagement dans les nouveaux locaux. Ce règlement intérieur sera revu en équipe avec des règles de fonctionnement « durables ». Le déménagement est un moment idéal pour mettre en route de nouveaux fonctionnements et comportements au travail de manière à minorer l'impact des activités sur l'environnement.

 

Pour une efficacité optimale, ce nouveau règlement concerté devra être effectif dans les premières semaines suivant l'emménagement.

 

 

Améliorer la communication (interne et externe)

 

 

Comme vu dans les résultats de l'enquête lors de la phase de diagnostic, la marge de progression en terme de communication existe bien à la Ligue de l'Enseignement Lozère. En effet, l'information passe souvent en interne de manière informelle et il est nécessaire de mieux communiquer en externe sur les activités, les fonctionnements de la Ligue afin d'améliorer son image et la connaissance des activités, fonctionnements...

 

Pour améliorer la communication, un certain nombre de mesures, d'actions sont envisagées.

 

 

Réunions du personnel

 

Dès 2013, une réunion bi-mensuelle sera organisée systématiquement pour l'équipe de la Ligue à Mende. Cette réunion permettra de faire le point sur les projets, les fonctionnements et d'échanger les informations d'actualité.

 

 

Moments convivaux

 

Organisés une fois par jusqu'à présent au moment des fêtes de fin d'année, un repas supplémentaire en commun avec toutes les équipes sera dorénavant proposé juste avant la saison d'été. Dès 2013.

 

 

Affichage, communication des informations

 

Un espace d'affichage sera installé dans les locaux de la Ligue à Mende ainsi qu'à Bec de Jeu. Cet espace comprendra une partie affichage professionnel et une partie affichage libre pour le personnel.

 

Il permettra d'améliorer la communication interne pour la partie professionnelle (qui fait quoi et quand) et aux personnels investis dans des activités extra-professionnelles par exemple de donner des informations aux autres, ou toute autre utilisation qui les intéressera.

 

A Mende, la mise en place d'un agenda partagé ou d'un tableau signalant les déplacement de chacun pourrait s'avérer fort utile. Déjà en place à Bec de Jeu car indispensable au regard de leurs activités et déplacements multiples, ce système permet de fluidifier l'organisation.

 

A Bec de Jeu, cet espace professionnel existe déjà mais il peut être plus performant (mises à jour régulières, plus d'informations...). Ils souhaitent également qu'y soit annexée une boîte à communication à disposition du personnel qui aurait des questions ou remarques particulières à formuler. Ainsi la direction pourrait en prendre connaissance et y répondre sereinement.

 

Sur les deux lieux, on affichera un « schéma du bon interlocuteur » avec trombinoscope et missions de chacun à destination des publics, partenaires... mais aussi parfois des personnels et bénévoles.

 

 

Consommer autrement

 

 

Acheter mieux...

 

Comment mieux consommer afin de réduire l'impact de ses achats sur l'environnement ?

 

 

Acheter au plus juste en terme de quantités

 

De manière globale, dans le fonctionnement de la Ligue de l'Enseignement Lozère, des efforts seront faits pour tenter de commander au plus juste en terme de quantités.

 

Cette résolution concerne tous les achats, que ce soit sur les impressions de flyers ou les achats de T-shirts, il a été décidé de porter une attention pariculière au suivi des commandes d'une année sur l'autre afin d'ajuster les quantités et éviter les surplus de marchandises, même s'il ne s'agit pas là de quantités phénoménales, les dirigeants considèrent qu'ils peuvent progresser.

 

Les indicateurs ici seront les coûts d'achats de marchandises sur le budget d'une année sur l'autre, pondérés bien entendus en fonction des activités.

 

 

Donner l'exemple tout en évitant les produits non « responsables »

 

Sur les achats de lots offerts par la Ligue de l'Enseignement (tombolas, compétitions...), les dirigeants ont constaté qu'ils cherchaient avant tout à offrir des lots qui plaisent, ne se posant pas forcément la question de la « durabilité » des produits (provenance, conditions de fabrication, matériaux...).

 

Ils ont donc choisi d'inclure des critères environnmentaux dans le choix des lots. Ces choix pourront être argumentés si besoin auprès des structures, permettant ainsi de susciter des interrogations, des remises en question ; bref là encore, de mettre en place une certaine forme d'éducation au développement durable.

 

 

Améliorer la gestion des impressions pour diminuer la quantité de papier consommé

 

Dans la phase de diagnostic, nous avons pu relever que sur les questions concernant l'attention portée au quotidien à n'imprimer que lorsque nécessaire, une marge de progression existait. En effet, même si de nombreux efforts sont déjà fournis par chacun, la plupart des salariés et dirigeants reconnaissent volontiers qu'ils pourraient être encore plus vigileants sur ce point.

 

  • Par exemple, les dirigeants ont constaté que les rapports d'activités imprimés pour chaque invité aux Assemblées Générales n'étaient peut-être pas indispensables. Effectivement, non seulement tous les invités ne sont pas toujours présents mais surtout, comme ce rapport est projeté durant l'AG, ils pourraient se contenter de l'imprimer sur demande, d'en mettre 4 ou 5 exemplaires à disposition lors de l'AG et de laisser la possibilité aux membres de le télécharger sur internet.

 

  • Il semblerait également que les listings (administrateurs, financeurs, adhérents) pourraient être mis à jours plus régulièrement afin de pallier aux quelques retours de courrier et impressions inutiles. Une mise à jour au moins une fois par an de ces fichiers a donc été décidée. De plus, les envois par mail seront priviliégiés autant que possible.

 

  • Un bac spécifique « brouillon » sera mis en place au photocopieur-imprimante, dédié aux impressions internes. Ce système permettra d'optimiser la réutilisation des feuilles.

 

Achats de fournitures de bureau et de produits d'entretien

 

  • Pour les fournitures de bureau, le carton ou le plastique déjà recyclé seront privilégiés. Le papier, lui, sera issu de forêts gérées durablement (label PFC).

     

  • Pour les produits d'entretien (ménage, savons...), ils seront dorénavant mieux choisis, on optera plutôt pour des produits dont la nocivité pour l'environnement est moindre. Jusqu'alors, ces achats été faits uniquement sur critère économique.

 

Préserver les ressources naturelles

 

La phase de diagnostic a révélé des possibilités d'amélioration de systèmes et fonctionnements déjà en place et le déménagement à venir ouvre de nouvelles perspectives pour améliorer la prise en compte de la préservation des ressources naturelles à la Ligue de l'Enseignement Lozère. S'en suivent un certain nombre de résolutions.

 

Préserver la ressource en eau

 

  • Des systèmes de réduction de débit d'eau seront installés dès l'emménagement dans les nouveaux locaux (robinets, toilettes...). Le personnel en sera bien entendu informé, ce qui permettra à nouveau de sensibiliser sur cette question.

 

  • A Bec de Jeu, au fur et à mesure de leur obsolescence, on remplacera les chasses d'eau classiques par des systèmes à double poussoir.

 

  • Afin d'optimiser l'utilisation de la cuve de récupération d'eau de pluie à Bec de Jeu, il a été décidé de repenser la disposition par rapport jardin. Affaire à suivre...

 

Limiter la consommation d'électricité

 

Là encore, tout le monde à la Ligue de l'Enseignement veille à ne pas gaspiller l'électricité, une petite marge de progression pourra être comblée par les mesures suivantes.

 

  • A Bec de Jeu, la cuisine est un gros poste de consommation électrique. Une ré-organisation du travail permettrait dans un premier temps de réduire les temps d'utilisation des plaques chaudes (en commençant par préparer le froid et en terminant par le chaud par exemple). Cette ré-organisation du travail sera accompagnée par le directeur, Claude Bonnefille.

     

  • A Bec de Jeu toujours, l'installation de volets roulants fin 2012 se soldera très certainement par une baisse de la consommation.

     

  • A Mende, une information régulière sera faite pour que le personnel pense bien à éteindre écrans et ordinateurs pendant la pause déjeuner.

 

 

 

Se déplacer autrement : les transports

 

Auto-partage

 

Les véhicules de service de la Ligue de l'Enseignement sont indispensables à l'activité mais lorsqu'ils ne sont pas utilisés, les dirigeant pensent qu'ils pourraient rendre service aux salariés.

 

Il est donc envisagé de mettre en place un système d'auto-partage sur ces véhicules à destination des employés, et ce, à des fins d'utilisation personnelle. S'il fonctionne, si les salariés s'en saisissent, ce principe pourrait leur permettre de diminuer le nombre de véhicules familiaux dans certains cas et ainsi leur permettre de réaliser des économies importantes (le coût moyen annuel d'une voiture est de 3700 euros – source ADEME 2012). En effet, certaines personnes n'ont une voiture supplémentaire dans la famille que pour assurer les trajets domicile-travail, un véhicule de service en auto-partage peut se substituer à cette voiture supplémentaire.

 

De plus, quand ils ne sont pas utilisés, les véhicules de service « dorment » inutilement, l'auto-partage permettrait de les amortir plus rapidement. Ils sont bien évidemment assurés pour ce type d'utilisation.

 

Calqué sur les tarifs de location de véhicule de particulier à particulier, l'auto-partage des véhicules de la Ligue de l'Enseignement devrait se mettre en place progressivement dès janvier 2013.

 

 

 

Utiliser les modes de transport alternatifs à la voiture individuelle

 

Aujourd'hui, 80% des conducteurs sont seuls dans leur voiture (source ADEME 2012). Le covoiturage a donc de beaux jours devant lui !

 

  • Il a été décidé de systématiser les propositions de covoiturage lors des déplacements professionnels. Ce système a été testé par l'un des dirigeants fin 2012 sur un déplacement à Paris et non seulement le voyage est plus agréable car on n'est pas seul mais, financièrement parlant, cela permet au conducteur de faire des économies sur ce trajet par l'apport financier des personnes transportées.

     

  • Une réflexion est en cours sur l'achat de vélos à assistance électrique après déménagement de la Ligue à Mende pour les petites courses en ville.